Le prestige du mariage à la française

 

Le mariage à la française est l’un des plus prestigieux mariages qui soient. Pour autant, il serait intéressant de savoir ce qui se cache derrière ces belles traditions.

Qu’est-ce qui rend cet événement si spécial ? Car vous pensez sans doute tout connaître sur le mariage à la française ? Nous pensons sincèrement que vous pourriez bien être surpris des petits trésors que nous réservent les traditions et coutumes qui font partie de notre héritage commun.

 

1) Un héritage culturel

Que serait Paris sans ses majestueux boulevards Haussmanniens, ses petites ruelles romantiques qui semblent totalement hors du temps ? Que serait Paris sans ses terrasses et ses cafés, bistrots qui nous font valser sur des sonorités entrainantes ? Son charme est tel que les amoureux immortalisent leur amour sur les ponts. Les traditionnels cadenas sont pour autant vivement déconseillés car ils pourraient bien fragiliser ce bel édifice. Nous vous suggérons d’immortaliser ce moment par un sublime baiser. Allez les découvrir ou les redécouvrir pour les connaisseurs ainsi les symboles de l’amour et du raffinement n’auront plus aucun secret pour vous !

Un couple de mariés s'enlacent tendrement sur l'une des plus belles avenues du monde, Paris

 

2) Le prestige d’une robe haute couture

La France rayonne par sa tradition de créations aussi élégantes que prestigieuses qui font sa renommée dans le monde. La haute couture est donc bien plus qu’un luxe c’est un art de vivre qui conjugue à merveille le bon goût et les belles matières. Vous n’aurez donc aucune difficulté à trouver la robe de mariée qui saura épouser votre charme naturel. Des siècles de traditions et de savoir-faire feront de votre sublime robe un écrin particulièrement rare et précieux. De dentelles, de soie ou de velours, aucune de ces matières ne pourra résister à votre prestance surtout si celle-ci est confectionnée par un styliste français.

Une mariée habillée d'une somptueuse robe regarde par la fenêtre

 

   3) La tradition du faire-part !

Autrefois un privilège uniquement réservé aux parents des futurs mariés qui se déplaçaient de contrées en contrée au son de la trompette et des tambours pour annoncer la bonne nouvelle. Au XVIIIᵉ siècle, cette tradition évolua en faveur du « billet de faire part ». Quel soulagement pour les parents ! Cependant, chaque région à ses traditions, notamment en pays Gascon (l’actuelle région Langue d’oc Roussillon) où cette belle mission d’annoncer la nouvelle était confiée au garçon d’honneur qui la chantonnait ! N’est-ce pas terriblement romantique ? À l’issue de ce périple, il revenait avec un petit bouquet que les convives avaient attaché à son veston. Au fil des siècles, toutes ces traditions se sont peu à peu perdues au profit de techniques plus simples à appliquer. Car « le billet de faire part » est devenu légion pour la noblesse dans un premier temps. Par la suite, il s’est démocratisé au XIXᵉ siècle en devenant la tradition que nous connaissons actuellement  avec le faire-part !

                           

    4) L’alliance se porte à gauche !

Peut-être que vous l’ignoriez, mais cette coutume de l’alliance à gauche n’est pas propre à tous les pays limitrophes. Dans les pays de traditions orthodoxes ou protestantes, l’alliance est généralement portée à droite. Nous allons vous révéler les mythes et croyances qui expliquent cette spécificité française de l’alliance à gauche.

Selon un mythe égyptien transmis aux Grecs, notre annulaire gauche serait directement lié à notre cœur par une veine, la « Vena amoris » (la veine de l’amour). Cette thèse était même soutenue par les médecins de l’époque. Il n’y aurait donc pas de plus bel endroit pour signifier l’amour que l’on éprouve pour sa moitié.

Il se pourrait bien que cette tradition soit également le fruit d’un héritage chrétien.      En effet, durant la cérémonie chrétienne, le prêtre qui en touchant  tour à tour le pouce, l’index et le majeur avec l’alliance glissait la bague au quatrième doigt en prononçant “Au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit”

Un couple de mariés s'échangent les alliances au sein d'une mairie

 

    5) Les succulentes dragées !

La dragée est une confiserie qui porte bien son nom ! En grec « dragée » signifie « friandise ». Elle est particulièrement prisée pour les mariages français. Il est très fréquent que des petits ballotins de dragées soient offerts aux convives lors des festivités du mariage. Cette tradition a été popularisée par la reine française Catherine de Médicis qui en a fait un art culinaire de prestige au sein de la cour au XVIᵉ siècle.

Au-delà du prestige, les dragées sont également l’expression d’un amour fidèle et éternel. D’après la mythologie grecque, Phyllis s’éprit d’amour pour Démophon. Cependant, il dut s’éloigner de sa bien-aimée pour se recueillir sur la tombe de son père qui venait de le quitter. Phyllis se sentit démunie par cette attente, par désespoir et par amour, elle y laissa sa vie. Les dieux furent touchés par cette tragique histoire d’amour, ils transformèrent la jeune femme en amandier. Par dévouement à son retour, le jeune homme fit des offrandes à celle-ci. Or, en plein hiver un miracle se produit, l’amandier se mit à fleurir pour lui signifier son amour éternel.

Nous espérons que ce petit article vous aura plu et nous vous invitons et laisser un petit message dans l’espace commentaires si vous avez des questions !

Si vous souhaitez organiser votre “mariage à la française” n’hésitez pas à nous contacter, nous nous ferons un plaisir de réaliser votre rêve !

Ces articles pourraient également vous intéresser