C’est bien connu, lorsqu’un couple se dit « oui », la femme prend le nom de famille (le patronyme) de son mari. Cette tradition n’est pourtant pas une obligation ! C’est pourquoi Ceremonize vous dit tout sur le nom d’usage et son utilisation.

Crédit photo : Elena Usacheva

Crédit photo : Elena Usacheva

 

Nom d’usage ou nom de famille ?

Il faut distinguer ces deux termes car ils ne désignent pas la même chose. Le nom de famille est le nom qui figure sur votre acte de naissance, c’est en général le nom que vous a donné votre père ou votre mère. Le nom d’usage en revanche est un nom que vous pouvez utiliser dans la vie de tous les jours, comme le nom de votre époux(se) mais il ne remplacera jamais votre nom de famille, inscrit sur les actes d’état civil.

À l’issue de votre mariage, vous pouvez choisir d’utiliser le nom de votre conjoint(e) comme nom d’usage… ou pas ! Cette pratique relève de la tradition mais n’est en aucun cas obligatoire. C’est votre choix !

 

Quel nom d’usage choisir ?

Plusieurs possibilités s’offrent à vous, et ce que vous soyez un homme, une femme, un couple hétérosexuel ou homosexuel. Vous pouvez choisir le nom de la personne avec qui vous êtes marié(e). Et oui, on a bien dit la personne avec qui vous êtes marié(e), pas forcément votre mari… Il est parfaitement possible de casser la tradition et que l’homme prenne le nom de la femme ! Certes cette pratique est encore peu utilisée mais c’est possible. Et comme on le sait, l’inverse également.

Si vous souhaitez tout de même garder votre nom de famille, il est parfaitement possible de créer un double nom composé de votre nom de famille et votre nom d’usage, dans l’ordre que vous souhaitez. Ainsi, si Madame X épouse Monsieur Y, elle pourra s’appeler Madame XY ou YX, tout comme son mari !

 

Du coup quel nom de famille pour mes enfants ?

Et bien c’est simple, les parents peuvent donner à leur premier enfant au choix le nom de la mère, le nom du père ou le nom des deux parents, séparés d’un tiret. Mais une fois ce choix fait, la règle devra s’appliquer pour les futurs enfants.

Si vos enfants sont nés avant le 1er Janvier 2005, ils ne bénéficient pas du double nom et portent sauf cas exceptionnel le nom du père. Mais vous pouvez désormais ajouter le nom de famille de la mère, qui deviendra dans ce cas un nom d’usage car il ne figurera pas sur les documents officiels.

 

Le mariage gay

Et bien il ne s’appelle pas « Mariage pour Tous » pour rien ! Les règles concernant le nom de famille et le nom d’usage sont les mêmes que pour les couples hétérosexuels. Les marié(e)s peuvent chacun prendre comme nom d’usage le nom de leur conjoint(e) ou bien créer un double nom. Concernant l’adoption, l’enfant portera le nom de l’adoptant. Une fois encore, comme pour les couples hétérosexuels, l’enfant peut porter le nom d’un des deux parents ou bien leurs deux noms accolés. Enfin, en cas d’adoption dite « simple », concernant souvent un membre de la famille, le nom de l’adoptant est ajouté au nom de famille de l’enfant. Et si les deux parents sont adoptants, ils doivent se mettre d’accord car un seul nom peut être ajouté au nom de famille existant de l’enfant…

 

Vous avez tout retenu ? C’est vrai que cela peut paraître un peu compliqué mais en réalité c’est assez simple lorsqu’on connaît toutes ces règles ! Ceremonize est là pour vous éclairer sur tous les points du mariage, de la déco aux notions administratives !