Le mur des « Je t’aime »

Aujourd’hui nous allons parler d’un lieu extrêmement connu sur dans le quartier de Montmartre à Paris. C’est le rendez-vous des amoureux français mais pas seulement. Des couples du monde entier viennent devant ce mur se faire photographier pour immortaliser leur amour.

Au travers de cet article, nous allons essayer de vous faire découvrir cette institution par votre imagination. Les mots peuvent être plus explicites et plus descriptifs qu’une simple photo.

Alors laissez voyager votre esprit au fil des mots.

Montmartre et ses dédales de petites rues, vous flânez main dans la main avec votre tendre moitié. Au détour d’une ruelle, vous arrivez sur une place typiquement parisienne, avec les petits bistros, la bouche de métro avec son édicule Guimard qui fut créé au début du 20ème siècle, le petit manège à chevaux. On dirait que le temps est suspendu, seuls les marcheurs nous indiquent que cette place n’est plus à son époque. La Place des Abbesses est un peu le cœur de Montmartre, carrefour où se croisent quotidiennement parisiens et touristes.

Adjacent à la place se trouve un petit square avec ses buissons, ses allées ombragées par des grands arbres et, afin de pouvoir s’arrêter des bancs harmonieusement répartis pour avoir son intimité.

Le long de ce square se trouve un mur, le mur des « Je t ‘aime ». Grâce à Frédéric Baron et Claire Kito, qui ont pu offrir à la ville lumière, capitale de l’amour, une touche de romantisme dans cette ville qui ne dort jamais au travers de ce monument de 40 m2 en lave émaillée où fleurissent 311 « je t’aime » en 280 langues. Le mur des « Je t’aime » est construit à partir de 511 carreaux au format 21X29,7 cm.

Le format des plaques de lave rappelle celui des feuilles de papier sur lesquelles ont été recueillies par Frédéric BARON les écritures manuscrites.

Les éclats de couleur sur la fresque sont les morceaux d’un cœur brisé, celui d’une humanité qui trop souvent se déchire et que le mur des « Je t’aime » tend à rassembler.

Notez enfin que la symbolique du mur fut sciemment un choix de l’artiste. Le mur représente en effet dans notre imaginaire collectif un symbole de la division, voire de la séparation. Ici, Frédéric Baron a souhaité casser cette image en montrant qu’un mur pouvait aussi être un support pour les plus jolis sentiments humains.

Alors vous êtes arrivé à visualiser ce lieu romantique ? Pour ceux qui ont l’imagination difficile, voici la photo.

les murs des Je t'aime

Place des abbesses, square Jehan Rictus
Métro Abbesses
Entrée Libre

http://www.lesjetaime.com/