Nos astuces pour remédier au wedding blues

 

Le mois de janvier est réputé comme étant le plus déprimant de l’année, notamment le troisième lundi surnommé le “Blue Monday”. Bon nombre d’entre vous viennent tout juste de passer l’euphorie des fêtes de fin d’année.

Nous avons choisi de rester sur cette thématique en vous accompagnant sur le blues du lendemain de mariage.

Chers jeunes mariés, ne culpabilisez plus si vous ressentez de la tristesse, un profond vide, une douce mélancolie les jours suivants votre mariage. Nous allons vous expliquer ce phénomène du wedding blues : qu’est-ce que c’est et comment y remédier.

 

1. Qu’est-ce que le wedding blues ?

Ce phénomène n’est pas si rare, deux mariés sur cinq seraient touchés par le wedding blues. À différents niveaux ces maux d’amour peuvent aller de la déprime passagère à la dépression. Les raisons peuvent être multiples, vous vous sentez sûrement illégitime dans votre nouveau statut d’époux et d’épouse, le sentiment d’avoir abandonné votre famille, notamment vos parents. Vous pourriez tout simplement vous sentir mentalement et physiquement épuisés par des mois de préparatifs. Il est également possible que vous ayez un goût amer, il n’est pas rare de trouver que le mariage n’était pas à la hauteur de ses espérances. C’est pourquoi, il est primordial de déléguer à des personnes de confiance le jour J afin que vous puissiez savourer chaque moment pleinement.

Dans un premier, nous tenions à vous rassurer, passer par ces états émotionnels est tout à fait normal. La vie n’est pas linéaire et c’est ce qui la rend aussi croustillante. Ces moments de questionnements sont l’occasion de faire le point sur vos sentiments, de visualiser l’époux ou l’épouse ainsi que le parent que vous désirez devenir. De plus, vous pourrez également repenser à tout le chemin que vous et votre cher et tendre avez parcouru jusque-là.  Car on ne prend pas suffisamment le temps de se récompenser pour toutes ces petites victoires que vous avez réussies à décrocher.

Sur cette photo nous voyons de jeunes mariés s'adossent à une rambarde en face de la Tour Eiffel

 

2. En parler à une personne de confiance

Dans un premier temps, nous vous conseillons d’éviter de vous isoler. On a tous une personne de confiance dans son entourage, se livrer, mettre des mots sur ce que vous ressentez peut-être très salvateur. Un(e) ami(e), un(e) confident(e), votre wedding planer ne craignez pas d’être jugés, on est finalement toutes et tous confrontés à des problématiques assez proches. Donc osez, lancez-vous sans tabous ! Trouvez votre “safe place” dans laquelle vous pourrez vous exprimer librement.

3. Se réapprendre à deux

Pour se sentir mieux et aller de l’avant, il existe deux grandes écoles. Il est nécessaire que vous soyez à l’écoute de votre corps et de vos besoins. Nous proposons de vous contrer sur vos émotions en prenant le temps de vous reposer

Ce n’est pas la fin mais bel et bien un commencement. Projetez sur toutes ses choses merveilleuses que vous aimeriez faire avec votre partenaire sur les prochains mois. Notamment durant votre merveilleuse lune de miel. D’autant plus que ces derniers mois ont pu être assez stressants pour vous. Donc prenez le temps de souffler et organiser des activités chill et détente qui vous permettront de vous ressourcer. Cela peut aller de la séance de massage, sauna, restaurant, à des activités plus sportives, tout dépendra des habitudes de vie qui font votre équilibre. C’est un nouveau chapitre qui s’ouvre, il est parfois nécessaire que vous ayez besoin d’un temps pour réaliser les changements qu’implique votre nouveau statut de mari et femme. Pour autant, cette étape est très belle et riche en surprises. Elle sera l’occasion d’en apprendre plus sur vous et de concrétiser au sein de votre couple les nouveaux rêves vous aimeriez bâtir ensemble.

 

Enfin, si nous devions clôturer cet article, sur une note plus positive, dites-vous que c’est souvent dans ces instants de blues que l’on apprend le plus de soi et de l’autre, sur la manière dont vous vous relevez à deux et faites front commun face à l’adversité.

 

Nous espérons que cet article vous a plu, si vous avez la moindre question n’hésitez pas à contacter notre équipe de wedding planner, Ceremonize, nous nous ferons un plaisir de vous répondre.

Ces articles pourraient également vous intéresser