De nombreux amoureux de France ou venant d’autres pays ont pris pour habitude de sceller leur amour avec un cadenas accroché au pont des arts.

love lock paris

D’autres ponts dans d’autres pays sont aussi touchés par ce phénomène mais à Paris, cette pratique n’est pas très ancienne et date de 2008.

Pour les amoureux de passage à Paris, c’est donc devenu une tradition que d’aller accrocher son cadenas sur le pont des arts. C’est devenu tellement incontournable qu’il en devient même difficile de se trouver une petite place pour son cadenas d’amour (love lock).

D’ailleurs, cela en devient problématique du point de vue sécurité car ces tonnes de cadenas pèsent lourd sur le pont, et certaines grilles sont même endommagées.

Le phénomène d’ailleurs s’étend à d’autres pont comme la passerelle Leopold Sédar Senghor ou encore le pont de l’Archevêché.

Les riverains en colère

Tout récemment, en janvier 2014, un blog « nolovelocks.com » a lancé une pétition contre ces cadenas à Paris, mettant en cause la sécurité mais surtout le non-esthétisme du phénomène car les milliers de cadenas ne permettent plus aux promeneurs (le pont des arts est rappelons-le,  piéton) de profiter d’une vue exceptionnelle sur Paris.

La municipalité doit donc vite trouver une solution pour satisfaire les riverains et les amoureux du monde entier.

Amoureux au pont des arts

Un de nos couples en 2011 sur le pont des Arts, qui à l’epoque n’etait pas aussi chargé! ©Aspect studio pour Ceremonize